Séisme de Teil en Ardèche

Seisme du Teil

La vallée du Rhône est une région caractérisée par une activité sismique modérée mais relativement fréquente depuis le 18ième siècle. Au Nord et à l’Est de la plaine du Tricastin, cette sismicité est généralement caractérisée par des secousses accompagnées de bruits sourds semblables à des explosions. Ces secousses peuvent se répéter pendant plusieurs semaines à plusieurs mois et sont caractéristiques des « essaims » de sismicité.


Les Faits

Le 11 Novembre 2019, un séisme de magnitude 5,4 s’est produit à Teil en Ardèche. La profondeur de ce séisme est très superficielle : entre 1 et 3,5 km. Le séisme a été ressenti sous la forme d’une secousse brutale et de bruits très forts. Quelques microséismes précurseurs ou répliques de magnitude inférieure à 2,5 se sont produits dans les premières heures avant et consécutivement au choc principal.

seisme_devers1.png


Les conséquences :

Selon les premiers bilans réalisés sur les communes du Teil et de Saint Thomé, une cinquantaine de bâtiments présentent des fissures dans la zone ayant nécessité l’évacuation de plusieurs centaines de personnes. Une maison s’est effondrée dans un hameau ancien sur la commune du Teil et les clochers des églises de la commune ont subi d’importants dégâts. Plusieurs établissements ont été fermés au public afin de vérifier la stabilité des bâtiments. Les bilans font état de 4 blessés, dont un grave.

seisme_devers2.png


Et le nucléaire ?

Trois sites nucléaires sont localisés dans un rayon de 50 km autour de l’épicentre. Le plus proche est celui de la centrale nucléaire de Cruas. La distance à la zone de rupture la plus proche est d’environ 12 km. Compte tenu de la magnitude et de la faible profondeur du séisme, l’atténuation du mouvement sismique est importante. A Cruas, les instruments installés sur le site ont enregistré une accélération maximale de 0,045 g en champ libre (une autre mesure réalisée dans les locaux de la centrale a entrainé une procédure d’arrêt et de vérification des installations). Plus éloigné de l’épicentre, le site du Tricastin n’a pas été affecté, aucun seuil d’alerte n’y ayant été détecté.

seisme_devers3.png