La pollution numérique

La pollution numérique


La pollution numérique désigne la pollution engendrée par toutes les nouvelles technologies. Selon l'ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les émissions de CO₂ de ce secteur sont dues au fonctionnement d'internet (transport et stockage des données, fabrication et maintenance de l'infrastructure du réseau) et à la fabrication de nos équipements informatiques (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.).

En effet, on estime que chaque heure, douze milliards de messages électroniques sont envoyés dans le monde. Chaque envoi émet quelques grammes de CO2 dû fait de son parcours à travers la planète. Le directeur de l'Ademe explique "Un mail part de votre ordinateur et va devoir quitter votre pièce. La première étape consiste donc à aller jusqu’à la box qui consomme de l’énergie, l’équivalent d’un gros réfrigérateur par an. Deuxième étape, le mail se rend sur le serveur de votre fournisseur d’accès. Troisième étape, il passe de votre fournisseur d’accès au fournisseur d’accès de votre correspondant tout en faisant, selon une estimation, la moitié du tour de la Terre pour y arriver même s’il revient à côté de chez vous “ .

Le numérique mondial, c'est:
  • 4,1 milliards d'utilisateurs
  • 34 milliards d'appareils
  • 4% des gazs à effet de serre
  • 5 fois plus gourmand en ressources naturelles que le parc automobile français

binary-2302728_1920.jpg